L’ONU réaffirme le droit de manifester pacifiquement, y compris en ligne

Par

Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU a réaffirmé mercredi avec force « le droit à manifester pacifiquement », et mis en garde contre les prétextes sécuritaires ou sanitaires pour entraver ce droit fondamental.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU a réaffirmé mercredi avec force « le droit à manifester pacifiquement », et mis en garde contre les prétextes sécuritaires ou sanitaires pour entraver ce droit fondamental.