La France rend hommage aux soldats musulmans morts pour elle durant la Grande Guerre

Par

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a rendu hommage mercredi aux 70.000 combattants musulmans morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918) au Mémorial de Douaumont, dans l’est de la France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin a rendu hommage mercredi aux 70.000 combattants musulmans morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918) au Mémorial de Douaumont, dans l’est de la France.