Mort de Jacqueline Sauvage, symbole des violences conjugales

Par

Jacqueline Sauvage, 72 ans, devenue un symbole des violences conjugales après sa condamnation pour le meurtre de son époux violent, puis graciée, est décédée et ses obsèques ont eu lieu mardi, a-t-on appris mercredi auprès d’une de ses filles et d’une de ses avocates.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jacqueline Sauvage, 72 ans, devenue un symbole des violences conjugales après sa condamnation pour le meurtre de son époux violent, puis graciée, est décédée et ses obsèques ont eu lieu mardi, a-t-on appris mercredi auprès d’une de ses filles et d’une de ses avocates.