PMA pour toutes: les opposants ne baissent pas les armes à l’Assemblée

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Disparition » du père ou ouverture de la « boite de Pandore » vers la gestation pour autrui (GPA): les opposants à la PMA pour toutes les femmes, disposition phare du projet de loi bioéthique, sont revenus à la charge mardi en deuxième lecture à l’Assemblée.