Zuckerberg défend Facebook, « une entreprise fièrement américaine », avant l’audition des GAFA au Congrès

Par

Facebook est une « entreprise fièrement américaine », qui n’aurait pas réussi sans « les lois encourageant la compétition et l’innovation », va déclarer mercredi son fondateur, Mark Zuckerberg, lors d’une audition des quatre géants de la tech au Congrès sur d’éventuelles pratiques anti-concurrentielles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Facebook est une « entreprise fièrement américaine », qui n’aurait pas réussi sans « les lois encourageant la compétition et l’innovation », va déclarer mercredi son fondateur, Mark Zuckerberg, lors d’une audition des quatre géants de la tech au Congrès sur d’éventuelles pratiques anti-concurrentielles.