Amnesty dénonce l’« acharnement judiciaire » contre les manifestants en France

Par

Un rapport accablant d’Amnesty International dénonce mardi l’« acharnement judiciaire » contre les manifestants en France, et un système destiné à « réprimer » des personnes qui, souvent, n’ont pas commis d’infractions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un rapport accablant d’Amnesty International dénonce mardi l’« acharnement judiciaire » contre les manifestants en France, et un système destiné à « réprimer » des personnes qui, souvent, n’ont pas commis d’infractions.