Le parquet britannique ne poursuivra pas un ministre émirati accusé d’agression sexuelle

Par

Le parquet britannique a annoncé jeudi qu’il n’entamerait pas de poursuites contre le ministre émirati de la Tolérance, accusé par une Britannique de l’avoir agressée sexuellement en février à Abou Dhabi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parquet britannique a annoncé jeudi qu’il n’entamerait pas de poursuites contre le ministre émirati de la Tolérance, accusé par une Britannique de l’avoir agressée sexuellement en février à Abou Dhabi.