Guerre des nerfs entre Erdogan et Macron sur l'Otan

Par
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s'en est pris violemment vendredi à Emmanuel Macron pour ses propos controversés sur l'Otan, estimant que c'était le président français, non l'Alliance atlantique, qui était en état de "mort cérébrale".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, s'en est pris violemment vendredi à Emmanuel Macron pour ses propos controversés sur l'Otan, estimant que c'était le président français, non l'Alliance atlantique, qui était en état de "mort cérébrale".