Hommage à la victime de Rambouillet: Castex dénonce « l’insulte sanglante » à « ceux qui croient »

Par

Le Premier ministre, Jean Castex, a dénoncé l’« insulte sanglante jetée à la face de tous ceux qui croient en un dieu », vendredi, lors d’un hommage national à la fonctionnaire de police assassinée la semaine dernière à Rambouillet.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Premier ministre, Jean Castex, a dénoncé l’« insulte sanglante jetée à la face de tous ceux qui croient en un dieu », vendredi, lors d’un hommage national à la fonctionnaire de police assassinée la semaine dernière à Rambouillet.