Italie: les familles des victimes des extrémistes de gauche relâchés en France craignent leur fuite

Par

Après la mise en liberté sous contrôle judiciaire jeudi à Paris de neuf ex-membres de groupes d’extrême gauche condamnés pour terrorisme en Italie et réfugiés depuis les années 80 en France, les proches de victimes ont affirmé craindre leur fuite à l’étranger.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la mise en liberté sous contrôle judiciaire jeudi à Paris de neuf ex-membres de groupes d’extrême gauche condamnés pour terrorisme en Italie et réfugiés depuis les années 80 en France, les proches de victimes ont affirmé craindre leur fuite à l’étranger.