Mozambique: 30.000 personnes forcées de fuir la ville de Palma depuis fin mars

Par

Près de 30.000 personnes ont été forcées de fuir la ville de Palma dans le nord-est du Mozambique, théâtre de violents combats à la fin mars, a indiqué vendredi l’ONU.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Près de 30.000 personnes ont été forcées de fuir la ville de Palma dans le nord-est du Mozambique, théâtre de violents combats à la fin mars, a indiqué vendredi l’ONU.