Afghanistan: l’armée responsable du bombardement meurtrier d’un marché, selon l’ONU

Par

L’ONU a imputé mardi à l’armée afghane le bombardement d’un marché la veille dans le sud du pays, qui a tué au moins 23 civils.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ONU a imputé mardi à l’armée afghane le bombardement d’un marché la veille dans le sud du pays, qui a tué au moins 23 civils.