Interdite en Inde, TikTok dément avoir transmis des informations d’Indiens à la Chine

Par

La plateforme TikTok, qui figure parmi les 59 applications chinoises interdites la veille par New Delhi au nom de la sécurité nationale indienne, s’est défendue mardi d’avoir communiqué des données d’utilisateurs indiens au gouvernement chinois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La plateforme TikTok, qui figure parmi les 59 applications chinoises interdites la veille par New Delhi au nom de la sécurité nationale indienne, s’est défendue mardi d’avoir communiqué des données d’utilisateurs indiens au gouvernement chinois.