Iran: peine capitale contre un opposant autrefois exilé en France

Par

Un opposant, Rouhollah Zam, ayant vécu en exil en France a été condamné mardi à la peine capitale, a annoncé la justice à Téhéran, qui a par ailleurs confirmé en appel le verdict de cinq ans de prison contre la chercheuse franco-iranienne Fariba Abdelkah.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un opposant, Rouhollah Zam, ayant vécu en exil en France a été condamné mardi à la peine capitale, a annoncé la justice à Téhéran, qui a par ailleurs confirmé en appel le verdict de cinq ans de prison contre la chercheuse franco-iranienne Fariba Abdelkah.