Le roi des Belges exprime pour la première fois des « regrets » pour le passé colonial en RDC

Par

Le roi des Belges Philippe a présenté pour la première fois dans l’histoire du pays « ses plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de la période coloniale belge au Congo (l’actuelle RDC), mardi à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le roi des Belges Philippe a présenté pour la première fois dans l’histoire du pays « ses plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de la période coloniale belge au Congo (l’actuelle RDC), mardi à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance.