Pékin annonce des « représailles » après l’interdiction de ventes d’armes américaines à Hong Kong

Par

La Chine a annoncé mardi des « représailles » après la décision de Washington d’interdire les exportations de matériel de défense sensible vers Hong Kong en raison d’une loi controversée sur la sécurité nationale que Pékin a imposée au territoire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Chine a annoncé mardi des « représailles » après la décision de Washington d’interdire les exportations de matériel de défense sensible vers Hong Kong en raison d’une loi controversée sur la sécurité nationale que Pékin a imposée au territoire.