Philippe de Villiers « n’exclut rien » pour la présidentielle de 2022

Par

L’ancien ministre souverainiste Philippe de Villiers a affirmé mardi qu’il « n’excluait rien » pour l’élection présidentielle de 2022, désireux de « rétablir l’ordre » et de « redonner leurs chances aux campagnes ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien ministre souverainiste Philippe de Villiers a affirmé mardi qu’il « n’excluait rien » pour l’élection présidentielle de 2022, désireux de « rétablir l’ordre » et de « redonner leurs chances aux campagnes ».