Pour nombre d’Occidentaux, la pandémie a accru l’influence de Pékin (étude)

Par

La pandémie de coronavirus a poussé un nombre croissant d’Occidentaux à considérer la Chine comme une puissance de premier plan, avec une influence des Etats-Unis en déclin, selon une étude publiée mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La pandémie de coronavirus a poussé un nombre croissant d’Occidentaux à considérer la Chine comme une puissance de premier plan, avec une influence des Etats-Unis en déclin, selon une étude publiée mardi.