Alain Soral mis en examen pour « injure » et « provocation » publiques

Par

L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été mis en examen jeudi, en raison notamment de propos tenus sur son site internet Egalite et réconciliation, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été mis en examen jeudi, en raison notamment de propos tenus sur son site internet Egalite et réconciliation, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.