Deux policiers condamnés pour violences sur un migrant et détournement de fonds

Par

Deux agents de la police aux Frontières (PAF) ont été condamnés jeudi à respectivement deux ans de prison avec sursis et 18 mois avec sursis, l’un pour des violences sur un migrant, l’autre pour détournement de fonds, par le tribunal correctionnel de Gap.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux agents de la police aux Frontières (PAF) ont été condamnés jeudi à respectivement deux ans de prison avec sursis et 18 mois avec sursis, l’un pour des violences sur un migrant, l’autre pour détournement de fonds, par le tribunal correctionnel de Gap.