Habitat dégradé: une ministre constate « l’ampleur du chemin à parcourir » à Marseille

Par

La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a constaté jeudi à Marseille « l’ampleur du chemin à parcourir » pour résorber l’habitat indigne dans la deuxième ville de France, « la partie immergée de l’iceberg » étant remonté à la surface avec le drame de la rue d’Aubagne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a constaté jeudi à Marseille « l’ampleur du chemin à parcourir » pour résorber l’habitat indigne dans la deuxième ville de France, « la partie immergée de l’iceberg » étant remonté à la surface avec le drame de la rue d’Aubagne.