Le Bélarus accuse l’opposition et des paramilitaires russes d’orchestrer des « émeutes »

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les enquêteurs bélarusses ont accusé jeudi deux opposants incarcérés depuis plusieurs semaines et 33 Russes soupçonnés d’appartenir au groupe paramilitaire Wagner d’avoir voulu orchestrer des « émeutes de masse » à l’approche de la présidentielle du 9 août.