Les Russes arrêtés au Bélarus suspectés de préparer « des actes de terrorisme »

Par

Les 32 Russes du groupe militaire privé Wagner, jugé proche du Kremlin, arrêtés au Bélarus sont suspectés d’y avoir préparé des « actes de terrorisme » à l’approche de la présidentielle, ont annoncé jeudi les autorités bélarusses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les 32 Russes du groupe militaire privé Wagner, jugé proche du Kremlin, arrêtés au Bélarus sont suspectés d’y avoir préparé des « actes de terrorisme » à l’approche de la présidentielle, ont annoncé jeudi les autorités bélarusses.