Obama condamne l’envoi par Trump d’agents fédéraux contre des « manifestants pacifiques »

Par

L’ancien président Barack Obama a mené jeudi une attaque frontale contre son successeur Donald Trump, condamnant l’envoi par son administration d’agents fédéraux contre des « manifestants pacifiques » et les efforts des autorités pour « attaquer le droit de vote » des Américains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien président Barack Obama a mené jeudi une attaque frontale contre son successeur Donald Trump, condamnant l’envoi par son administration d’agents fédéraux contre des « manifestants pacifiques » et les efforts des autorités pour « attaquer le droit de vote » des Américains.