Tentative de vol d’activistes au musée parisien du quai Branly: des amendes requises

Par

Mille euros d’amende ont été requis mercredi contre l’activiste congolais Emery Mwazulu Diyabanza, jugé avec quatre autres personnes devant le tribunal de Paris après avoir tenté de s’emparer d’un poteau funéraire au Musée du quai Branly à Paris en juin dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mille euros d’amende ont été requis mercredi contre l’activiste congolais Emery Mwazulu Diyabanza, jugé avec quatre autres personnes devant le tribunal de Paris après avoir tenté de s’emparer d’un poteau funéraire au Musée du quai Branly à Paris en juin dernier.