Le gouvernement irakien à nouveau contesté dans la rue

Par
Des manifestants ont brûlé des pneus et encerclé un poste de police samedi dans la ville de Nassiria, dans le sud de l'Irak, a rapporté un témoin de Reuters, réclamant à nouveau de profondes réformes en dépit de la promesse du Premier ministre de quitter son poste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Des manifestants ont brûlé des pneus et encerclé un poste de police samedi dans la ville de Nassiria, dans le sud de l'Irak, a rapporté un témoin de Reuters, réclamant à nouveau de profondes réformes en dépit de la promesse du Premier ministre de quitter son poste.