A Nantes et Rennes, la garde d’enfants étendue aux personnels de l’alimentaire

Par

Les mairies de Nantes et Rennes ont décidé d’étendre la garde d’enfants, déjà mise en place pour les soignants, pompiers, gendarmes ou policiers, aux personnels de l’alimentaire qui sont aussi « en première ligne » face au coronavirus, a expliqué mardi Johanna Rolland, maire de Nantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les mairies de Nantes et Rennes ont décidé d’étendre la garde d’enfants, déjà mise en place pour les soignants, pompiers, gendarmes ou policiers, aux personnels de l’alimentaire qui sont aussi « en première ligne » face au coronavirus, a expliqué mardi Johanna Rolland, maire de Nantes.