Birmanie: l’émissaire de l’ONU met en garde contre un risque « sans précédent » de guerre civile

Par

La Birmanie est confrontée à un risque « sans précédent » de « guerre civile », a déclaré mercredi l’émissaire de l’ONU Christine Schraner Burgener, appelant le Conseil de sécurité à utiliser « tous les moyens » pour éviter une « catastrophe » et un « bain de sang ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Birmanie est confrontée à un risque « sans précédent » de « guerre civile », a déclaré mercredi l’émissaire de l’ONU Christine Schraner Burgener, appelant le Conseil de sécurité à utiliser « tous les moyens » pour éviter une « catastrophe » et un « bain de sang ».