Renault et son usine Cléon condamnés à 300.000 euros d’amende pour homicide involontaire

Par

Le tribunal correctionnel de Rouen a condamné lundi le groupe Renault et son usine Renault Cléon (Seine-Maritime) à 300.000 euros d’amende au total pour l’homicide involontaire d’un technicien mort des suites d’un accident en 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le tribunal correctionnel de Rouen a condamné lundi le groupe Renault et son usine Renault Cléon (Seine-Maritime) à 300.000 euros d’amende au total pour l’homicide involontaire d’un technicien mort des suites d’un accident en 2016.