La RATP dans le rouge au 1S, plombée par le coronavirus

Par

La RATP a publié vendredi une perte nette de 88 millions d’euros au premier semestre, affectée par la crise sanitaire et la grève contre la réforme des retraites en janvier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La RATP a publié vendredi une perte nette de 88 millions d’euros au premier semestre, affectée par la crise sanitaire et la grève contre la réforme des retraites en janvier.