RDC: au moins 12 personnes tuées par un soldat « ivre » dans l’est (sources concordantes)

Par

Un militaire « ivre » a ouvert le feu sur des passants tuant au moins douze personnes, dont une fillette de deux ans, dans la nuit de jeudi à vendredi, au Sud-Kivu dans l’est de la RDCongo, où la population en colère manifeste contre l’armée, a-t-on appris de sources concordantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un militaire « ivre » a ouvert le feu sur des passants tuant au moins douze personnes, dont une fillette de deux ans, dans la nuit de jeudi à vendredi, au Sud-Kivu dans l’est de la RDCongo, où la population en colère manifeste contre l’armée, a-t-on appris de sources concordantes.