Guinée équatoriale: libération des six militaires français retenus dans un aéroport

Par

Les six militaires français retenus depuis mercredi à l’aéroport de Bata, la capitale économique de Guinée équatoriale, où ils avaient posé leur hélicoptère pour se ravitailler en carburant, ont été autorisés à quitter le territoire vendredi soir, a indiqué à l’AFP l’armée française.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les six militaires français retenus depuis mercredi à l’aéroport de Bata, la capitale économique de Guinée équatoriale, où ils avaient posé leur hélicoptère pour se ravitailler en carburant, ont été autorisés à quitter le territoire vendredi soir, a indiqué à l’AFP l’armée française.