Macron dit comprendre que les caricatures « choquent » mais dénonce la violence (entretien à Al-Jazeera)

Par

Le président français Emmanuel Macron a déclaré, dans un entretien à la chaîne Al-Jazeera qui doit être diffusé samedi, comprendre que des musulmans puissent être « choqués » par les caricatures de Mahomet mais qu’elles ne justifiaient pas la violence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré, dans un entretien à la chaîne Al-Jazeera qui doit être diffusé samedi, comprendre que des musulmans puissent être « choqués » par les caricatures de Mahomet mais qu’elles ne justifiaient pas la violence.