Le mythe bien vivant du vote pied-noir

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le littoral méditerranéen, de Perpignan à Nice, a accueilli en 1962 un bon tiers des rapatriés d'Algérie. Et ce littoral méditerranéen est aussi, depuis les années 1980, le premier bastion de l'extrême droite. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur a ainsi placé Marion Maréchal-Le Pen en tête du premier tour des régionales de 2015. Aux municipales de 1995, les quatre communes conquises par le FN (Marignane, Orange, Toulon et Vitrolles) étaient situées en Provence.