L’université au bord d’une grève historique

Par

L'université est sur le point de déclencher un mouvement qui pourrait être historique par son ampleur et par sa nature: une mobilisation d'universitaires et non déclenchée par les étudiants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lundi 2 février, c'est jour de grève à l'université, à l'appel de la coordination nationale réunissant enseignants et chercheurs de multiples établissements, ainsi que des associations Sauvons l'université, Sauvons la recherche et de syndicats. Nouvelle salve d'arrêts de travail en prévision donc, comme le 29 janvier, comme le 26, comme le 20. Sauf que cette fois-ci, l'université est sur le point de déclencher un mouvement qui pourrait être historique par son ampleur et par sa nature: une mobilisation d'universitaires et non déclenchée par les étudiants.