mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mer. 28 sept. 2016 28/9/2016 Édition de la mi-journée

Grandes manœuvres à la tête de la CNIL

1 février 2014 | Par Michel Deléan

La Commission nationale de l'informatique et des libertés doit élire son nouveau président mardi. Menacée par le renouvellement, la sortante s’accroche, sur fond de lutte feutrée entre gauche et droite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il s’en passe de belles, à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Jeudi 30 janvier, 11 des 17 commissaires ont été renouvelés comme il se doit tous les deux ans, et le pouvoir actuel aurait vu d’un bon œil un changement de présidence. La sortante, Isabelle Falque-Pierrotin, qui a déjà effectué deux mandats depuis septembre 2011, est en effet étiquetée à droite.