Dans le Doubs, le FN en tête, l'UMP éliminée, le PS se qualifie pour le second tour

Par

Dans l'ancien bastion de Pierre Moscovici, le PS a réussi à se qualifier dimanche pour le second tour de la législative partielle. Mais il a perdu plus de 9 000 voix en deux ans et demi. Le FN, en tête, peut prétendre à la victoire. Soutien au PS ou "ni-ni" ? L'UMP, éliminée de la course, se prononcera mardi.

 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« J'ai une bonne position. » Le candidat UMP, Charles Demouge, avait la confiance. Quand nous l'avions rencontré, il y a deux semaines, lors d'une cérémonie de vœux dans une ville ravie par la droite au PS lors des dernières municipales, le maire de la petite ville de Fesches-Le-Châtel se voyait déjà au second tour contre le FN. Et vainqueur à la fin, assis sur un banc pourpre au Palais-Bourbon.