Inceste, violences sexuelles: «Ce gouvernement est à côté de la plaque»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Méchant DSK, méchant Ramadan!

Mais gentil Darmanin.

C'est mignon tout plein. 

Et en plus vous êtes de gauche ?!

Et alors c'est quoi le rapport ?!!

Sur quels éléments vous basez-vous pour l'innocenter si facilement ?

"Ce n'est pas le cas de Darmanin ça me semble clair "

--> vous pouvez expliquer ?

"Mais Darmanin je ne pense vaiment pas que c'est un violeur non"

--> vous pensez... et donc c'est suffisant pour l'innocenter ?

Et O.Duhamel, on le range de quel côté ? Méchant ou gentil ?

 

Vous êtes pathétique.

 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Tu as raison de prendre sa défense même si tu ne connais pas une seule ligne du dossier d'instruction (à part les quelques pages publiées par mediapart). Je te comprend, tu en es amoureux car il a de si beaux yeux!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Reecoutez donc un peu cette émission. avant de voler tête baissée au secours de votre ami.... 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Pffffff....... ratiocination! 

Ne soyez pas aussi méchant, je n'ai pas voulu vous froisser, vous avez le droit d'aimer qui vous voulez. Merci de me comparer à toutes ces célébrités.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Vu l'énergie que vous déployez pour défendre cet homme que personnellement je trouve insupportable (mais c'est un autre sujet), dois-je comprendre que vous êtes ici en service commandé ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

7e Dan du blabla ?... Maman zépeur !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 01/02/2021 19:46
  • Par

Au sujet de cette émission d'aujourd'hui, je n'ai qu'une chose simple à vous dire Mediapart:

MERCI

Bon dieu ! (excusez moi seigneur :-) )

Quand allons nous comprendre que le seul et unique "rôle" d'un pouvoir, et c'est encore plus vrai quand c'est un pouvoir absolu, est de maintenir le "status quo" !

Ces gens-la doivent leur position, le fait d'être les gagnants du modèle, au fait qu'ils sont les "super-prédateurs" !

La prédation sexuelle fait bien sur partie des "qualités" qui leur vaut leur place au somme de la pyramide, elle en est même une des expressions majeures.

Tout changement pourrait être un risque de modifier les "équilibres", or, rien ne doit évoluer, rien ne doit changer pour eux.

En fait, nous ne sommes que des "objets" de plaisir, plaisir direct ou indirect, mais in fine, leur plaisir passe avant tout. Notre vie n'a d'autre but que de satisfaire leurs pulsions !

Parce que vous considérez que la prédation sexuelle ne sévit qu'au sommet de la pyramide ?

je ne connaissais pas Michel Weber, cet anthropo-philosophe belge découvert ce jour,  mais votre commentaire rejoint pour partie son discours, ( en moins édulcoré et  argumenté et élaboré) .

Je soumets la vidéo de l"entretien sur le  site Kairos à votre avis et perspicacité: il y est question en vrac de l'oligarchie, de la perversité des puissants , de l'eugénisme social, de Malthus, Pinochet, du traité de Rome , de la décroissance , des totalitarismes , du rôle des religions , de la communication anxiogène et de Gramsci

 En garder sa réponse à l'esprit: "- Il faut être comploteur , pour traiter quelqu'un de ”complotiste”"

 

"Covid-1984", la vision d'un philosophe sur la période actuelle © KAIROS - journal antiproductiviste pour une société décente

 

 

 

la prédation sexuelle sévit partout où il y a pouvoir sur l'autre

  • Nouveau
  • 01/02/2021 20:22
  • Par

tout à fait d'accord avec les invitées

danger d'en attraper un ou deux pour les "tuer", alors que les 99 ou 98 % autres restent cachés.

la prévention passera par le lever les tabous, abaisser le seuil de révélation des abus pour une réforme sociale et pas quelques incarcérations (et quelquefois des parents !).

S'il s'agit d'une impulsion, qu'est ce que le violeur craint de la punition (revoir M le maudit pour comprendre)

  • Nouveau
  • 01/02/2021 20:34
  • Par

On en a assez des violences sur les femmes. Vivement des lois plus coercitives.

 

...Quand les idéologies du patriarcat et des violence systémiques aboutissent à rentrer en résonnance avec la loi de sécurité globale, ça donne ce type de raisonnement.

Oui, mais dans le cas de la "vieille" comme disait barbarin, dieu merci c'est prescrit!

Il n'empêche, moi un type qui fini par épouser une femme qui pourrait être sa mère, doit avoir un sacré problème, et pas un petit!

Macron et Trogneux sont la quintessence de ce que je déteste le plus. Mais sur ce coup là je ne pourrai vous suivre, ne serait-ce que parce que vous ne diriez pas cela d'un homme ayant épousé une femme beaucoup plus jeune que lui. Je suis certain qu'une recherche sur internet permettrait d'en trouver sans beaucoup d'efforts une pléthore, mais je n'en ai, ni le goût, ni le temps. Deux exemples toutefois me viennent immédiatement à l'esprit : l'actuel maire de Lyon et ancien ministre de l'intérieur Gérard Colomb, et Charlie Chaplin, ayant respectivement trente ans et trente-cinq ans de plus que leur épouse. Ne voyez vous, ni l'odieux, ni le ridicule, si vous remplaciez dans votre pseudo analyse le nom de Macron par celui de leurs épouses ? 

A ce que je sache, Collomb et Chaplin étaient divorcé, ils avaient( déjà goûté au mariage, ce n'est pas les cas du poudré qui lui était sorti du berceau, sous des prétextes comme quoi vous seriez un opposant vous êtes un LREM qui fait un refus, faut aller voir un psy comme le poudré, vous avez peut- être un problème que vous refoulez!

Et les mecs plus que nombreux qui flirtent, épousent des femmes de 25 ans lorsqu’ils en ont 60 et plus ...ah oui c’est vrai selon vos critères  ce sont elles qui en profitent.

 

C'est sans doute plus admirable pour un vieux d'épouser une jeunette ! pourtant c'est un courant très très majoritaire dans ce sens.

Réfléchissez avant d'écrire ?

Je ne suis pas aussi arriéré que vous pensez, évidemment que les jeunettes sont attirées par les vieux croûtons, leur seul charme à ces vieux croûtons c'est bien sûr leur compte en banque, mais dans le cas de la trogneux, c'est quoi, il y en a un parmi vous qui pourrait expliquer?

j'ai l'âge de la " trogneux " ! En quoi n'est - elle pas respectable ? leur mariage est solide nos derniers présidents n'ont pas offert une telle stabilité sans scandale.

Pouvez -vous comprendre qu'ils s'aiment tout simplement, donc vous qui n'avez pas vraisemblablement été aimé, vous osez insulter cette femme à cause de son âge !

Dîtes - moi quels torts a -t -elle ? à part que vous ne soyez qu'un pauvre type dont aucune femme ne veut ! vous me rappelez l'ami d'enfance ( de mon fils, très bel homme!) : 1,68 m/ 150 kg, toujours puceau à 39 ans, vivant toujours chez ses parents et qui méprisent toutes les femmes et qui revendique des femmes stéréotypées, surtout mince, élégante, belle, cultivée et avec un excellent métier: ce qui est irréaliste comme mon fils lui a dit, je présuppose que vous êtes dans la même situation que l'ami de mon fils: PAS DE FEMME QUI AIT DAIGNE POSE SON REGARD SUR VOUS ! minable

Vous êtes juste un être perdu.

Vous devez avoir un sacré problème, vous admirez la vieille trogneux, (je rappelle que c'est hollande qui l'a nommée ainsi) libre à vous, ce n'est pas mon cas,, et je ne permets à personne de m'insulter, c'est votre dada d'essayer de rabaisser les autres, ne croyez pas que vos tares m'impressionnent, chez vous on sent que c'est du vécu, c'est pour ça que vous êtes aussi amer et sidéré devant la "finesse de la vieille trogneux!, pauvre LREM, que faîtes vous ici,? défendre le poudré et sa vioque?

Le " sacré problème", c'est que partout des très jeunes filles  épousent des hommes qui pourraient être leurs pères - ou leurs grand-pères- sans que cela questionne autant sur leurs éventuels libres consentements. 

Vous n'avez pas compris que je montrais l'odieux de votre discours simplement en en inversant les signes. Quant à votre psychanalyse de carton pâte elle ne vaut même pas d'être reprise. 

Nous n'appartenons pas au même monde ! haineux, violent, sans mesure, mais que vous a donc fait cette femme vraiment, à part d'être l'épouse du Président de La République ?

C'est assez fou, alors que l'article pose la question de la violence faite aux femmes ? si je saisis bien, vous n'avez pas " trouver chaussures à vos pieds " et pour cause, si vous parlez des femmes ainsi ? vous devez pratiquer l'onanisme depuis très très longtemps, tant mieux pour les femmes qui auraient pu ou ont pu croiser votre route !

D'abord cette femme ne m'a rien fait,, vous vous trompez quand vous m'accusez de haïr cette trogneux, voyez-vous, relisez mon premier commentaire, vous y lirez que c'est lui qui a un problème d'avoir épousé une femme qui pourrait être sa mère, c'est vous les commentateurs qui avez dévié dans les sens de vos  déviances lubriques, moi je n'ai fais que constater une situation qui semble tout à fait normale pour vous, et bien discutons-en! Aujourd'hui dans le même cas, la trogneux se retrouverait en taule, et vous applaudiriez, ce qui serait juste, n'oublions pas que le gonze avait moins de quinze ans quand elle l'a déniaisé, et elle presque quarante, là j'ai tout juste, c'est vous qui avez un sacré problème en, considérant que cette situation était normale!

Je suis sûr que pour vous les récents faits de pédophilie vous ont heurtés et dégoûtés comme moi,  mais pas celle-là, parce qu'il est président?  Cela change quoi? Ce type, avec la pression intense qu'il est en train de subir, va péter un câble avant longtemps et révélera sa faiblesse, évidente! 

Sachez que j'ai trouvé deux fois chaussure à mon pied, j'ai deux filles et un fils et tout ça sans faire violence à aucune femme! Tout le problème, vient que vous êtes des trolls de LREM et qu'il y a bientôt les élections, et moi, j'ai osé m'attaquer à votre dieu vivant, vous pouvez vous le mettre où je pense, votre ma€ron qui est en train de piller la France, gardez le  au frais, il servira peut-être grâce aux trolls comme vous!

En effet, c'est amusant leur soumission aveugle au CHEF. Quoique, ce sera utile s'il faut se reconvertir en larbin de la Le Penski…

  • Nouveau
  • 01/02/2021 22:35
  • Par

Émission fort intéressante, merci pour les invitées qui ont tenu un discours de qualité. À corriger cependant: la députée s'appelle Anne Laurence Petel et non Anne Laure. Son soutien à Darmanin mérite d'être attribué à la bonne personne. 

https://mobile.lesinrocks.com/2016/11/05/actualite/actualite/30-hommes-pourraient-violer-femme-sils-etaient-surs-de-ne-etre-poursuivis/

Trente pour cent: 30 %. Dans un bus de soixante personnes, 10 violeurs. un restau: 20. Une rame de métro aux heures d'affluence: 200 frotteurs. Une salle de cinéma: cent. Je serais une Femme j'aurais peur. Elles ont peur d'ailleurs.

Ainsi l'impunité dont profitent les violeurs s'explique mieux: il faudrait en envoyer trois sur dix en taule. Mais aussi: la condamnation est bien de nature à refroidir le violeur.  Il n'y a qu'elle dans ce cas. Apparemment, hélas, ce ne sont pas les violeurs qui manquent mais leurs scrupules et les tribunaux. Triste espèce...

Combien de violeurs potentiels dans l'"équipe" à macron ?

Comment peut on encore prendre au sérieux ce type d'étude poubelle?

Vous savez moi si j'étais sûr de ne pas être poursuivi peut-être bien que je tuerais Sarkozy.

Et si j'étais sûr de ne pas être poursuivi je volerai sans hésiter €400000 à Macron.

Est-ce que ça fait de moi un assassin et un voleur?

Un assassin sûr que non.

Un voleur à voir :)

Qu'est-ce qui vous fait dire que ce sont des études poubelles ? C'est une question. Nous sommes tous les deux ok pour convenir qu'il s'agit d'un sujet important.

De violeurs avérés de la vérité : 100%.

Il existe une pléthore d'études sur le genre bidonnées venant souvent  des USA à l'image de cet exemple; Plusieurs chercheurs ont réussi un canular aux États-Unis en faisant publier dans plusieurs revues de sociologie des articles de recherche entièrement inventés, aux conclusions ridicules. Ils cherchaient à démontrer le manque de rigueur de ces revues

:https://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/des-revues-de-sociologie-piegees-par-de-fausses-etudes_2038439.html

Sans parler des articles de presses bidon pour créer le Buzz sur un sujet brulant, dernier en date; le "mask slipping" qu'un journalisme compare au "man spreading" et dont la conclusion laisse pantois:

http://www.slate.fr/story/199716/porter-masque-sous-nez-nouveau-manspreading-mask-slipping-manspreading

Bref, un sujet important qui ne peut décidément être laissé à  la merci d'une instrumentalisation idéologique douteuse.

 

Détrompez-vous : on pèche ,en pensée , en paroles , par action et par omission !

Ben vous voyez, je suis moins sûr que vous que ces chiffres sont faux. Tout dépend évidemment des conditions de l'enquête. Si vous posez la question à un violeur devant sa famille, il dira non, probablement, ou il est déjà en prison. Mais vous mettez en confiance une centaine de mâles ensemble, bien détendus, relâchés, en état de "flottement" quantique et je pense que vous obtenez 30%.

Je ne suis sur de rien, à part une chose;  redoubler de prudence et on sait ce que ça donne quand on se laisse aller à nos préjugés face à des sujet  ultra polémiques soumis aux dérives et aux lobbying de tout ordre qui servent un tas d'intérêts douteux: ça tourne toujours au fascisme.

. Prudence, surtout sur des études ou articles "à la dernière mode" sensé nous faire avaler n'importe quelle sornette tout en évacuant la complexité des relations humaines. Ca vaut autant pour les "progressistes que pour les "réactionnaires". En ce moment c'est la mode de la haine du mâle blanc, demain se sera quoi? La haine des flamands roses? 

 Rappellons une chose essentielle même si elle est démodée: la prescription et la présomption d’innocence ne sont pas là pour garantir l’impunité des criminels, et en particulier des violeurs. Elles sont des principes essentiels du droit. Et il est assez inquiétant qu’il faille toujours  le préciser.

La présomption d’innocence est une liberté fondamentale issue de la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen et reprise dans la Constitution. Donc, un homme qui n’a pas été jugé est présumé innocent et il n’est pas coupable aux yeux de la loi, quoi qu’on pense de lui.

Vous inquiétez pas, se défouler sur les bougn… les bic… les négociations… les crouil… les zaffreumusulmans est très tendance aussi…

Merci pour cette émission, aux intervenantes pour tout ce qu'elles font au quotidien, et plus globalement aux journalistes de Mediapart pour  dénoncer enqueter et contribuer a lutter contre toutes les violences sexuelles. 

Emission intéressante. Notamment l'intervention de la représentante de l'AVFT, très didactique au plan juridique. Et précise sur les contradictions de ce gouvernement qui promet mais n'a fait que diminuer les moyens permettant de lutter au quotidien contre la violence faite aux enfants et aux femmes. Sa proposition d'imprescriptibilité civile s'agissant des mineurs victimes d'inceste (ou de viol pédophile) est à retenir. il est juste de rappeler que la mise en oeuvre de la justice et donc d'une sanction contre les délits et crimes ne se limite pas à durcir les peines et à l'enfermement sur une période longue.

Mdr, l'AVFT qui a disparu de mes mails et plus jamais répondu suite à un début de prise en charge de mon dossier pour dénonciation de prédateur sexuel à l'intérieur de l'association, fils du DG dans laquelle j'ai travaillé 25 ans.

Si cette asso qui reçoit des fonds européens avait fait son travail je n'aurai pas été exclue définitivement de la sphère professionnelle, j'ai du travailler à Paris et dans l'Aude, blacklistée à jamais du Var, là où le même tribunal n'a pas donné suite à l'alerte concernant la famille Kouchner...

La loi est primordiale puisqu'elle rend légitime les faits, quelque soit l'âge de la victime, je vois que vous n'y connaissez rien. Si la personne n'en fait rien c'est son choix, et c'est ce qui fait toute la différence; accablants ces commentaires débiles !

La loi est primordiale puisqu'elle rend légitime les faits, quelque soit l'âge de la victime, je vois que vous n'y connaissez rien. Si la personne n'en fait rien c'est son choix, et c'est ce qui fait toute la différence"

c'est exactement ce que je pense. et l'ai écrit dans maints commentaires. La réparation civile implique une procédure judiciaire. Pour ma part, je suis davantage pour l'allongement de la procédure tant au pénal qu'au civil...contrairement à Caroline de Hass. Qui êtes-vous pour écrire de telles sottises, de tels jugements à l'emporte-pièce? Ca c'est le merdier des forums!Vous me connaissez ? Non alors évitez vos propos déplacés.

J'ai cru comprendre que leurs subventions (en France en tous les cas) avaient été coupées à un moment. Je n'en sais pas davantage. ce qui ne leur interdit pas de répondre Interpellez-les! Au lieu d'insulter les autres; je resterai polie....

Précisions.

PS : en matière de crimes et délits, lorsqu'il y a une procédure pénale d'ouverte, le pénal précède toujours le civil (réparation du préjudice),  ce qui est logique. 

la personne de l'AVFT évoque la réparation au civil pour les faits très anciens, en lieu et place d'une imprescriptibilité ou d'un allongement de la durée de prescription.  Cela semble difficile juridiquement de réparer le préjudice découlant d'un viol qui n'a pas été établi, jugé par le juge pénal. D'où la nécessité a minima, d'allonger la durée de prescription pour les crimes  commis sur des mineurs.*

On pourrait néanmoins retenir cette idée dans le cas suivant :

Si les faits de viol sont établis dans le cadre d'une procédure pénale, même tardive et si - cela arrive- l'agresseur décède, (ce qui clôt l'affaire)- il serait souhaitable que cette réparation par le juge civil puisse néanmoins être décidée.

*https://www.sba-avocats.com/avocat-droit-penal-des-victimes-d-infractions-la-prescription.html

 

  • Nouveau
  • 02/02/2021 06:36
  • Par

...ce gouvernement est et à toujours et sera toujours à côté de la plaque...c'est dans sa nature...

-- quand ...comme un gosse se cachant derrière sa mère il hurle...venez me chercher.

-- soyez fière d'être des amateurs.

Le pire ce sont des amateurs ayant fait de très hautes études... de merde...la preuve

 

Ridicule 

 

 

Pourriez argumenter...surtout en me prouvant que j'ai tort

  • Nouveau
  • 02/02/2021 10:13
  • Par

Merci pour cette émission d'une grande intelligence sur le sujet, qui offre le temps de clarifier les débats complexes autour de la prescription et de l'âge de consentement. 

  • Nouveau
  • 02/02/2021 10:48
  • Par

De Haas,

n’est ce pas elle qui affirmait qu’il fallait élargir les trottoirs pour éviter le croisement des femmes dans certains quartiers de Paris ?

n’est ce pas elle qui affirmait que dénonçer les viols commis à Cologne était  raciste  ?

c’est une apparatchik  ....elle ferait bien d’aller se faire psychanalyser, elle a des comptes à régler avec sa famille nombreuse  militante catho  !

Je suis toujours curieuse de voir qu'une certaine presse ouvre ses pages ou ses micros à cette femme qui ne représente qu'une microscopique minorité, à moins de tenter de me laver le cerveau !

Les hommes sont tous " des porcs " ! mais je n'ai rien entendu sur l'éducation que les parents et notamment les mères donnaient à leurs filles, lorsque les émissions de télé -poubelles comme : le bachelor, les princesses, " j'ai 50 ans et je m'habille comme ma fille de 15 ans, on nous prend pour des soeurs ", " mères mineurs ", les anges de la télé - réalité ... pouvaient agir sur le comportement de nos enfants et maintenir encore et encore des comportements condamnables.

Idem pour les garçons ( les émissions citées plus haut valent pour eux ), elles reproduisent les mêmes stéréotypes de leurs propres mères! 

En 1970, j'étais en mathélem, j'ai eu la meilleure note en contrôle de physique, mon camarade derrière moi m' a soufflé " alors salope, qu'est -ce que tu as fait à M. E...  tu l'as s... hein? je me suis levée, et lui est retourné une gifle magistrale en ajoutant qu'il ferait mieux de se faire tout petit vu qu'il en était à sa 3éme tentative et qu'il partait pour un 3ème échec ! Nous avons été collés le we  tous les 2, mais cela a passé l'envie à tous les garçons d'avoir de telles velléités ( école de dominicains, environ 500 garçons pour 5 filles ! )

Mon fils a été à bonne école, je lui ai montré ce qu'il ne fallait pas faire avec les filles et que en les blessant, en ne les traitant pas d'égal à égal avec tout le respect et la considération qui sont dus à tous: c'est moi qu'il blessait et que ferait -t -il si des hommes m'humiliaient, me dénigraient, considéraient que mon avis ne valait pas tripette! Il n'est pas nécessaire d'avoir fait de " hautes études " pour qu'une mère enseigne cela à son fils ce qui fait sens pour vivre dans un monde apaisé car cela demande peu d'efforts face à ce monde complétement fou.

 

El violador eres tú - LETRA COMPLETA del HIMNO FEMINISTA Un violador en tu camino © La Nación Costa Rica

...pire si elle est en fauteuil roulant.

  • Nouveau
  • 02/02/2021 11:53
  • Par

Pourquoi Médiapart a invité ces deux nulles ?????

Marilyn Baldeck, déléguée générale de l’AVFT, l’Association contre les violences faites aux femmes au travail, MDR, oui elle défend son avis, celui de la défense de l'agresseur, c'est très clair.

Caroline de Haas, du collectif Nous Toutes, semble connaître la protection d'enfance, j'y travaille, elle ment et n'y connaît rien non plus : elle fait de la politique, c'est scandaleux. Que fait la question de Le Pen dans le débat ?

 

(Sigh) Si on te le demande, t'as qu'à dire que tu ne sais pas.

Et... vous êtes qui? Que dites-vous ? 

Défense de l’agresseur ?  Mensonges? 

Allez-y, argumentez pour voir. 

C deHass semble connaître la protection d'enfance, j'y travaille,"

on ne dirait pas. pour avoir dû côtoyer nombre d'éduc et assistantes sociales de l'ASE afin d'aider et protéger ma filleule, j'ai constaté que peu d'entre eux , à Paris, étaient compétents; d'ailleurs ceux qui l'étaient ont démissionné. département épinglé à plusieurs reprises;

 code de procédure pénale sous le bras, j'ai ai dû pendant plus d'un an marteler qu'un classement sans suite n'était pas un non-lieu, que ma filleule mineure avait DROIT à un avocat -ce qu'ils refusaient- tandis qu'ils la traitaient de folle. Qu'est-ce que j'ai vu dans les deux foyers où elle a passé 5ans? Un éducateur super, et le reste, des incompétents, dont des ultra-religieux qui traitaient les jeunes filles de putes parce qu'elles portaient des jupes , n'hésitant pas pour autant à "coller"certaines d'entre ellers, des types qui rentraient dans les chambres sans frapper à n'importe quelle heure, d'autres veilleurs de nuit, qui demandaient aux jeunes résidentes de leur tenir compagnie la nuit..? sans parler du refus de toute poursuite d'un cursus scolaire post-bac, de toute formation qualifiante. Sur les 25 jeunes que j'ai connues, deux ont pu suivre des études qualifiantes.SHIT!

mais sans doute est-ce mieux ailleurs.

  • Nouveau
  • 02/02/2021 15:24
  • Par

Que peut-on attendre d'un président au discours mystificateur en panne de projet à financer voir à les réduire, il s'approprie le sujet pour le chosifier et paradoxalement met en danger la vie d'autrui derrière des valeurs républicaines.

  • Nouveau
  • 02/02/2021 16:14
  • Par

 décidément... on dirait bien que certains (es) présidents (es) de ces association de soit disant défense de ...ne défendent que leur poste et porte monnaie, subventions...pour ma part j'ai comme un doute concernant les actions de l'association de "défense" du droit local en Moselle et Alsace

et celles des handicapés

VOUS AVEZ LE BONJOUR DE BRUEL !

Mais là faut pas toucher... yell

Et on ne voit plus que sa tronche sur toutes les chaînes de TV.

Mais aussi les gondoles des centres commerciaux Leclerc qui pullulent de leurs portraits. C'est comme ça la France maintenant quand un homme est touché dans sa réputation et a commis les pires infâmies, il a la presse, le cinéma, les librairies, la radio, le cinéma, les médias dominants  et les idiots utiles pour le soutenir.

Bon, en même temps (si j'ose dire), une Asia Argento, délinquante sexuelle avérée (elle a nié, puis avoué, puis son FRIC a tout arrangé) peut parader sur les plateaux et diriger un festival sans que les belles âmes n'en fassent tout un foin…

Votre échange est riche de l'expérience accumulée.

Je vous soumets une remarque : 

Je vois chaque viol comme conjonction  de trois éléments :

le violeur, la femme convoitée, une institution.

Sur le violeur, je n'ajoute qu'une chose à ce que vous avez dit :  l'institution dans laquelle il agit.

Famille, bizuthage, colonie (le violeur y allait pour s'extraire des tabous), lieu de travail, armée en conquête, territoire d'une mafia, etc... :   Le violeur contribue aux vices de l'institution, et l'institution façonne les dires et les comportements en son sein, façonne les mentalités.

Cela trace des voies d'action contre ce qui est inacceptable derrière l'omerta dont ces institutions se couvrent..

Sur la femme, évidemment je ne porte pas de part de responsabilité, mais j'interroge son éducation :  quelle capacité acquise dès l'enfance à faire face aux dangers en général ?

Plusieurs générations de parents ont surprotégé leurs enfants "attention, ne cours pas, tu vas tomber..."  Apprenons-leur à tomber sans se blesser !

Les gouvernements successifs œuvrent à rendre la société de plus en plus violente et à raboter les droits.

Sans aggraver ce glissement organisé, il est urgent d'y préparer les enfants très tôt. 

Leur apprendre à ne pas avoir peur.

Leur apprendre à désamorcer une crise, et à esquiver pour contre-attaquer ou pour fuir.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous