Usul. Confinement et santé mentale: la France est à bout

Par Usul et Rémi Liechti
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Et la Chine vit sa vie, tranquille, elle est la seule à qui le crime profite... 

Répondre à Meta :

Pour calmer les fortes angoisses, un hypnothérapeute peut aider à soigner sa phobie envahissante par le biais de suggestions hypnotiques. Dans un premier temps, l’hypnose permet de retrouver l’origine de la peur et son élément déclencheur en proposant un retour dans l’histoire personnelle du phobique. Une séance d’hypnose instaure une intense relaxation qui atténueront l’anxiété provoquée par la phobie des cafards. Plus serein, la personne pourra alors agir face à sa peur des cafards et retrouver sa vie sociale...

laughing

La séance avec Axel Zouaoui m’a beaucoup aidé dans la phobie de la solitude que j’avais. Je n’ai jamais aimé être seul et la solitude m’angoissait terriblement. Avec la séance d’hypnose j’ai appris à être plus en confiance, d’accepter de me retrouver seul avec moi même s’en avoir peur mais presque m’en réjouir. Je n’ai plus peur de la solitude car maintenant, quand je me retrouve seul, j’apprends à me connaitre, à expérimenter des choses que je ne faisais pas avant. La solitude n’est plus un fardeau désormais mais un cadeau. Je n’aurais jamais pensé que c’est l’hypnose qui m’amenerait à penser cela mais ça a véritablement transformé ma vie.Je le dois bien sur au thérapeute Zouaoui, que je recommanderai à mes proches et amis.

Adrien (https://www.hypnose-experts.fr/applications/autres-applications/peur-des-cafards-hypnotherapie/)

Que vous êtes bête Thomas, contre rémunération? Typique de la gauche radicale qui n’envisage même pas que d’autres ( la plupart des gens d’ailleurs) pensent différemment d’eux....d’où les centres de rééducation des que par malheur elle prend le pouvoir quelque part. 

La Covid tue peut-être mais l'isolement tue assurément!!!

Regardez çà, ça requinque smile

 

https://www.youtube.com/watch?v=sNFCeZ0X9SQ

la Chine peut être, les chinois pas sur.

..ils en ont supprime un polygame qui s était trop enrichi je crois voici peu de temps...

a combien de morts et de mutilés démarre le fascisme?

Bien vu,et curieusement aucun journaliste ne se penche sur la question ! 

L'émission d'USUL est sympa et intéressante, mais pour "rester dans les clous" il laisse dire que libérer les jeunes et les gens en général, ce serait accepter de "tuer les vieux par égoïsme". Ce n'est pas vrai ! C'est faux ! C'est idiot ! 

Toutes les mesures prises n'ont pas empêché les personnes fragiles (en particulier les personnes fragiles âgées) de mourir du COVID 19. Il n'y a pas PLUS de décès dus au COVID dans les pays qui ont pris MOINS de mesures liberticides (comme l'Allemagne ou la Suède).

 

Le vrai problème est "le fascisme" est-il uniquement une "réponse des années 20 et 30" ou est-ce un "type de réponse" précis à une problématique qui peut se trouver aujourd'hui  à l'agenda politique de nos société ? Il y a tout un folklore qui me semble effectivement daté mais il y a également la question de la "démocratie bourgeoise" qui peut se poser à nouveaux frais. 

De fait il y a des secteurs de la bourgeoisie qui défendent le fait que dans la période la "démocratie bourgeoise" est un  obstacle. Car c'était déjà ce qui était en jeu au début du  xx siècle...

Pour la première fois j’ai trouvé drôles les blagues d’Usul et Rémi.

Une première lueur d'intelligence peut-être ? Profitez-en pour méditer la conclusion d'Usul avant que cette lueur ne s'évanouisse.

Intéressante cette vidéo, merci.

Nous avons visiblement partagé les mêmes vues sur les haut fourneaux Lorrains.

En effet : il manque le nationalisme, déguisé en patriotisme. Alors que Macron ne manque jamais une occasion de rappeler sa haine de la France et des français…

Car votre boule de cristal vous dit combien de victimes il y aurait eu sans mesures ? Ou plutôt : les autres peuvent crever tant que MON chtit confort à MOI MOI MOI est préservé…

Certes, mais l'objectif des classes dominantes est d'avoir.

C'est là que se situe le par/ être.

 

DCG

La première chose qu'on apprend à un chercheur débutant, c'est de ne faire varier qu'un paramètre à la fois pour pouvoir conclure. Ce qui signifie qu'il faut comparer deux pays identiques (climat, nombre d'habitants surface etc.) pour obtenir un résultat qu'on puisse qualifier de scientifique. En utilisant exactement la même méthode que vous, je compare la France et les États Unis et j'en conclus aussi peu scientifiquement que vous que plus les mesures de confinement sont fortes moins il y a de morts.

Merci pour ces informations. Je constate la même chose dans le Tarn-et-Garonne. Le CH de Montauban refermait son dispositif « anti Covid-19 » alors que le gouvernement annonçait un haut plateau dans la courbe qui, selon lui, pourrait céder avec un couvre-feu à 18h00. Étant donné le peu de cas dans le département du 82, il n’y a que la peur qui nous fait croire au bien-fondé des mesures politiques. 

"Regardez çà, ça requinque smile

 

https://www.youtube.com/watch?v=sNFCeZ0X9SQ"

 

Une bouillie d'arguments énoncés sur un débit mitraillette qui sent l'amour propre blessé d'une gamine immature...

Elle a su faire ce qu'il fallait, avec 3 semaines de retard certes, mais si ce Covid était apparu en France, on aurait mis 3 mois à s'en rendre compte. Face à un virus, être une dictature rend la réponse ad'hoc possible, même si ça ne plaît pas. Du coup ils sont tranquilles. Ce virus est le genre d'événement qui fait s'effondrer les civilisations. Dans un pays comme la France qui a détruit son industrie et prétendait vivre du tourisme et d'agriculture dans une UE allemande (pas curieux, c'est l' avenir promit à la France par l' Allemagne entre 1933 et 1945), l'avenir est à la clochardisation, mais ce n'est pas la faute des chinois. Le tourisme avec ce virus et ceux qui suivront est mort.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Méditation soin collectif pour la paix & L'unité par le cercle des Femmes de Lumière © TERRES D'AMOURS

Et ils ne portent pas de masque???  Un peu daté, tout ça...

C'est bon, j'ai l'chien.

Pour changer des histoires de cow boys, 'la bande dessinée "Transperceneige" (Lob-Rochette- Legrand) parue en 1986 et qui éclaire la période actuelle.  

En ce moment c'est plus ça :

THEY LIVE Clip - Obey (1988) © JoBlo Movie Clips

Moi j’ai un chat : ça peut le faire  ?

Si ton chat s'appelle Nini... en tout cas, faut l'rhabiller.

Si on cherche un sens à cette pandémie, c'est l'hyper-centralisation du grand marché international; c'est en ce sens qu'on peut penser qu'on ne reviendra pas à l'état initial. La méthode pour ne pas y revenir, c'est le rôle local de l'État, interposé entre le grand marché et la société (voir R.Boyer).

Assurément nos branleurs n'en savent rien …

L’État est interposé entre le marché et la société, mais c'est pour protéger le marché, afin qu'il profite aux gouvernementaux (nouveaux bourges s'ils ne l'étaient pas déjà). Sans État, la société s’attaquerait au marché pour le contrôler, mais la bourgeoisie au sein de la société renouvelle un État minimum, afin que cet État la protège. Donc la société doit s'attaquer à l’État en même temps qu'à la bourgeoisie. Lourd programme en effet.

"le rôle local de l'État, interposé entre le grand marché et la société "

Est-ce que je me trompe ou cela ressemble fort aux fadaises à propos de l'état protecteur, vendues par les socio-démocrates et asssimilés. On peut en vérifier la justesse. 

Pour les néolibéraux, l'état n'est là que pour assurer de bonnes conditions pour que les marchés puissent fonctionner (et les goinfrer de subventions, bien sûr).

Un responsable le gouvernement chinois qui continue son travail de désinformation des coupables nous tous à travers Amazon and co favorisons la croissance chinoise nôtre gouvernement est mauvais mais nous restons les maîtres de notre destin boycott des made In china et des entreprises françaises qui ont délocalisé leur production en Chine 

Vous décrivez une système redoutable, c'est à dire une système qui s'auto-alimente.

En achetant moins cher on entretient les délocalisation, la destruction des protections sociales, le chômage, etc. Ce qui joue sur les salaires, ce qui fait qu'on est contraint à acheter moins cher.

On aboutit à la constatation que le "libre marché", est en fait un puissant et sophistiqué système de contraintes.

 

.

 

C'est exactement ça. Le boycott n'a jamais fonctionné. Et nous nous trouvons dans un beau système de serpent d'ouroboros.

Cependant, ce n'est pas une fatalité. Car dans un monde macroéconomique, il ne faut jamais pensé en individualité, la responsabilité est collective. Et dans se sens, je pense que c'est la lois a travers la réglementation qui doit faire fléchir les entreprises. Pas les consommateurs.

Après ceci est théorique. Je ne vois pas réellement de possibilités a l'échelle de 10 ans que les choses changent, et qu'une vrais politique sociale au service de l'humain se mettent en place...

Parfaitement d'accord avec vous! Ce cher j.devierre@forcedisfr doit vivre dans un autre monde ou alors avec un portefeuille bien garni...

Pour compléter ce que dit Mediapart, on peut lire le papier paru dans Sciences et Avenirs. Il est édifiant, et montre que la France occupe la 1ère place peu reluisante dans ce domaine en Europe!

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/covid-19-une-crise-qui-menace-d-augmenter-le-risque-de-suicides_149069

Make le France Great again! 

Les zécolos n'aiment pas les usines. Bilan : -50%  de l'industrie depuis le franc fort qui préparait l'avènement de l' euro. Ils ne sont pas responsables de tout bien sûr, mais c'est un point qui compte fortement.

La France était déjà dans ce cas avant le covid, ou tout près.

Les écolos ne sont pas responsable de la désindustrialisation. Ou alors il faudrait m’expliquer pourquoi donc c’est effectivement là où ils sont les plus présents (en Allemagne par exemple) que l’industrie est la plus préservées 

Il y a les zad, quelques individus qui s'assoient sur ce que peuvent vouloir le beaucoup plus grand nombre et empêchent les travaux par exemple. L'industrie est préservée en Allemagne parce que les dirigeants allemands n'ont pas la stupidité des dirigeants français, eux savent que c'est précieux. J'en profite pour rappeler que l'avenir de la France vu du 3ème reich était celui d'un pays d'agriculture et de tourisme, surtout sans industries : je pense que dans l'europe allemande actuelle c'est toujours d'actualité avec la complicité du gouvernement français et des sectes "écologiques" comme moyens de pression pour décourager l'industrie dans ce pays. Les chômeurs s'accumulent, deux millions d'emplois perdus déjà.

Les écolos allemands sont allemands d'abord je suppose.

img-20210125-050721

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

" les petits jeunes rigolos bien portants et qui ne risquent rien (mais peuvent à loisir contaminer) qui se plaignent de leur "santé mentale" parce qu'on les empêche d'aller se bourrer la gueule chaque soir avec les copains ...
, il est des moments dans la vie où il faut savoir un peu résister... On va quand même pas leur dire "qu'y z'ont pas connu la guerre"... "Santé mentale"... Le nouveau cris de rassemblement des décérébrés avachis dans leur canapé, téléphone en main... "

Condamner les malheureux, voire les misérables (et la misère n'est pas forcément matérielle), c'est les pousser vers le pire. Après vous allez les maudire parcequ'ils votent Lepen, alors que c'est vous qui les aurez poussés.
en milieu étudiant

Désolé , mais l'insee montre bien qu'il y a eu grosse sur-mortalité et de l'ordre de 70000 personnes en 2020.

Et si les mesures de restrictions n'avaient pour effet QUE de priver la jeunesse de quelques bamboulas..... et bé , je pense aucun jeune un poil intelligent n'y aurais a redire... jeunesse se passe et vite.

MAIS VOILA , il ne s'agit pas que de ça , tout est arrêté , plus de petits boulots , plus de stages , plus d'embauche et plus de cours..... plus d'avenir et la dèche au présent.

Car je ne sais pas si vous etes au courant , mais pour les entreprises ( petites, c'est a dire pour le moindre commerçant ou artisan ou grandes) les vannes sont ouvertes et c'était certainement indispensables ( enfin , j'ai des bémols en tete , mais se serait long) .

Et pour les salariés ? a oui le travail partiel .... enfin si vous étiez bien déclaré avant , bien sur.

Alors le petit jeune qui a son job d'étudiant ou celui qui a été embauché dans un restau ou un bar déclaré a mi temps c'est la dèche totale .

Et on discute encore pour savoir si on ne devrait pas instituer un RSA jeune .....

 

Je ne nie pas cela, ou alors vous répondez à ma citation de Kentaro, pas à mon propre commentaire qui le suit.

Je suis plutôt assez d'accord avec vous. Peut-être parce que je suis un vieux c...

La jeunesse, qu'on idéalise dans les romans à l'eau de rose, n'a jamais été facile, covid ou pas covid, et je suis bien content d'être vieux. Car contrairement à ceux qui idéalise leur année sous les drapeaux, je n'idéalise pas ma jeunesse (malgré quelques réels bons moments, ceux d'une relative insouciance, d'une grande énergie etc). Je me souviens de mes premières années à Paris, provincial tout juste le bac en poche, à devoir me dégoter une chambre de bonne, bosser de nuit en déplacement avec des horaires irréguliers, puis justement le service militaire, puis devoir me réinstaller etc... De quoi fiche le moral en l'air, même sans covid. Mais pour les jeunes d'aujourd'hui, c'est je pense encore pire que "d'mon temps".

On fait toute une fixette sur cette crise covid. Mais ces jeunes n'ont pas le moral pour d'autres raisons, qu'ils intériorisent ! Et le covid, c'est le grand coupable facile, qui permet d'expliquer son mal de vivre dont on ne décèle pas les causes. La compétition dans les études (si t'as pas ta maîtrise, tu peux même pas dégoter un mi-temps de plongeur au p'tit resto d'en face), l'incertitude plus gigantesque que jamais, cet entrelacs de stages bidon et de chômage, le monde politque de plus en plus d'extrême-droite, les réseaux sociaux bourrés de fakes et de théories du complot : les voilà, les causes du moral dans les baskets.

Les chiffres de l'INSEE ne donnent pas le nombre de décès covid, mais la mortalité toutes causes confondues - qui ne se retrouvent pas à l'identique une année sur l'autre. Ainsi, en 2020, il y a eu peu de décès de la grippe saisonnière. Et probablement moins de suicides à cause du travail. Et puis il est vrai que parmi les décès covid, certains (EHPAD) seraient morts d'autre chose dans l'année - ce qui n'empêche que leur cause de décès reste le covid.

En réalité, le nombre de décès covid est supérieur aux74 000 actuels, car il faudrait y intégrer les morts dits "à domicile" (dont des personnes âgés non hébergés en EHPAD, et non hospitalisés), sans doute entre 5 et 10 000. Et à terme, ajouter les "décès collatéraux" : les cancers non diagnostiqués à temps, suite à l'engorgement de l'hôpital, ou des opérations remis à plus tard.

Ce n'est pas nécessairement de la haine. Les jeunes n'ont pas le moral, mais la raison n'est pas le covid. Et tous les jeunes ne font pas la teuf, donc pour beaucoup ça ne leur manque pas. Par contre, oui, se retrouver au chômage, même hors covid, ça, ça fout le moral en l'air.

Les jeunes n'ont hélas pas attendu le covid pour voter Le Pen, aucun rapport. Et ce n'est pas parce qu'il y a des scandales sociaux, et que les jeunes en sont victimes, qu'il faut non plus les plaindre, les pôv chous, qu'il y a le couvre-feu.

Je pense à tous ces imbéciles qui font des raves et autres teufs immenses. Comme s'ils ne pouvaient pas vivre sans ça ! Combien de jeunes en France, par exemple en cité HLM, n'ont pas les moyens de faire la fête ? Combien comprennent que lors d'une crise sanitaire, ils doivent faire des sacrifices comme les autres ?

La jeunesse actuelle est une génération presque perdue, mais ce n'est pas tant à cause du covid, que du néolibéralisme qui écrase leur vie depuis une vingtaine d'années. Faut savoir distinguer l'essentiel de l'accessoire. Autrement dit, c'est pas parce qu'ils auraient droit de faire toutes les teufs qu'ils veulent durant cette pandémie, que cela changerait d'un iota leurs pénibles conditions d'existence.

Venant de la part des anciens qui ont mangé tout le gâteau et n'ont laissé que des miettes qu'ils réclament ... C'est quelque peu dégueulasse 

Réponse à tous ceux qui ont "répondu" à mon post...

C'est très intéressant, le ton et le fond de ces réponses. Cela montre assez où on en est...

Et on est mal...

A part traiter les autres de "vieux con", ça existe encore, une vraie discussion ?. 

Allons donc... C'est si compliqué pour un jeune de ne plus vivre pendant un an comme avant ?

C'est si compliqué de se restreindre "un peu" pendant 1 an ? 

De ne plus voir ses copains comme avant ? 

Cela mettrait en danger la santé mentale de ces pauvre jeunots ? 

On est tous dans la même merde.

Il y a les vieux qui crèvent, et qui auraient bien aimé en profiter un peu plus, il y a les moins jeunes qui se paient des covids avec séquelles graves, et il y a les jeunes qui ne risquent rien, mais qui se plaignent parce qu'ils auraient des problèmes de "santé mentale" parce qu'il ne peuvent plus voir leurs copains comme avant et qu'ils doivent rester enfermés dans leur piaule ? 

Les pôvres...

Quand aux problèmes économiques, la aussi, on est tous aussi dans la même merde. Les jeunes n'ont plus leurs petits boulots, ok, d'accord,  mais les moins jeunes, eux, risquent le chômage longue durée. Est-ce que les moins jeunes se plaignent de leur "santé mentale" ?

Encore une fois, un peu décence, ça ferait du bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le grand Jacques, ce bon vieux Georges: Tout le répertoire va y passer...

 « Quand ils sont tout neufs
Qu'ils sortent de l'œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d'venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J'leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses

Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan... »

Sauf que le COVID, lui, fait apparemment la différence ... frown

Juste retour de l’histoire quand la jeunesse était fauchée en première ligne dans les boucheries industrielles alors que les vieux cons chauvins se gobergeaient dans les états-majors, sur les grands boulevards et chez Maxim’s... Tandis que sur le plateau de Craonne:

 « C'est malheureux d'voir sur les grands boulevards
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c'est pas la même chose
Au lieu d'se cacher tous ces embusqués
F'raient mieux d'monter aux tranchées... »

Soyons tous des cons solidaires pour une fois que l’ennemi n’est pas humain.

L'hôpital qui se fout de la charité:

[A part traiter les autres de "vieux con", ça existe encore, une vraie discussion ?]

Votre misérable commentaire sur "les jeunes" (qui sont tous les mêmes, bien entendu) n'est pas franchement constructif. Content que vous vous aperceviez que prêcher la haine ne nourrit pas le débat.

Un lapsus intéressant néanmoins, qui témoigne de la noblesse de vos sentiments:

[Encore une fois, un peu décence, ça ferait du bien.] Vous vouliez dire "d'essence" j'imagine...

 

 

57 seulement, et d'accord avec vous…

Bah, 500 premiers de cordée ont pou se rassembler en plein confinement dans une villa du sud pour fêter Halloween, et en dépit de nombreuses plaintes des riverais, personne n'a rien fait. Certains sont plus égaux que d'autres ?

Je suppose que vous ne comprenez pas parce que vous n'avez jamais été jeune.
Le plus intéressant dans votre commentaire, c'est l'immense blanc de la fin.

 ++++++

j'adore !!!!  Bien envoyé !

Venez me confiner!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Lieux de sociabilité sans alcool au centre de l'échange : cinémas, gymnase, piscine, plage, université... ^^

Parcs, théâtres, forêts, squats ouverts, terrains de sports et de jeux !

renvoi d'ascenseur...ou monte charge? 

François Bayrou n’est pas tant en surcharge pondérale que ça, si ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

S'il y a bien un "commissaire au plan", les décisions elles sont prises lors de conseils de défense. Poste fictif pour remerciement ou renvoi d'ascenseur. Nous le verrons lorsque François Bayrou aura éventuellement pondu quelque chose de tangible. Et si le conseil de défense décide d'y porter attention. Beaucoup de "si" et rien à l'horizon foot-in-mouth

De toute façon, à un an de la prochaine présidentielle, produire un plan me semble relever du grand sommeil...

ça suffit vos ..........:-( 

étudier sans réalité de relations c est flippant , sans petits jobs pour manger aussi

no future, certains l ont clame...nos jeunes le vivent aujourd hui en phantasme du moins

ceci est une réponse a l'enervant qui insulte les jeunes plus haut...

En douteriez-vous? 
La minorité au pouvoir était engagée dans une guerre sociale sans merci bien avant le fléau.

Le fléau lui permet de « maximiser ses possibles ». Il faut savoir saisir toutes les opportunités, c’est tout benef.
Certes pendant la première mascarade, ils ont eu tort de prétendre prendre la direction des opérations. Très vite, l’ampleur de l’hécatombe et leur propre incurie leur ont fait craindre des ennuis juridiques et abandonner un caporalisme « trop subtil et trop intelligent ». La communication a alors consisté à fustiger les « Gaulois réfractaires » afin d’éloigner ce danger. Aujourd’hui, ce sont les larmes de crocodiles et les astuces de communication qui dominent afin de reculer un reconfinement.

Sous le vernis de la comm, c’est l’instrumentalisation effrénée du fléau qui domine afin de casser tout mouvement social et asseoir une fois pour toutes ses privilèges derrière le bouclier d’une répression policière et judiciaire peaufinée pour parer à toute éventualité.

Ils ont quand même un peu peur que ça dégénère façon gilets jaunes. D'où leur hésitation à fâcher le gueux et en le reconfinant.

"Poignez vilain, il vous oindra, oignez vilain, il vous poindra". Mais ça ne marche pas à tous les coups.

Ou le medef, qui ne voulait pas du deuxième, a tapé du poing sur la table ? Ce sont eux qui donnent les ordres, après tout, et quelques koudutravail de plus ou de moins…

Surtout avec la mécanisation qui s'annonce…

Le medef et eux, c'est un peu la même boutique... Et puis ceux qui meurent sont des inactifs qui coûtent, alors...

C'est drôle, le ton me fait penser à "Et tout le monde s'en fout" qui cartonne sur Youtube, en moins objectiflaughingPS Dans les lieux de sociabilisation sans alcool, vous avez oublié les activités sportives. Et je vous rappelle que l'alcool à haute dose finit par vous rendre hyper angoissé.  Et tout le monde s'en fout, n'est ce pas?

https://youtu.be/iG5kPqJRS68

Et tout le monde s'en fout

Episode sur les addictions

 

L’alcool est coté en bourse. 

  • Nouveau
  • 01/02/2021 13:54
  • Par

Ce qui est usant psychologiquement c'est de savoir qu'on est pris en otage par une gouvernance en impro totale; sans aucune stratégie au delà de deux jours; et qui n'as absolument rien appris depuis maintenant plus d'un an que la pandémie a débuté. Ce qui est usant c'est le déni criminel de l'ignoble Blanquer et de toute l'institution de l'EN derrière et qui est sans doute pour beaucoup dans la propagation de l'épidémie. Ils n'ont toujours rien appris. Véran est là comme caution "médicale et scientifique" mais la politique menée en France n'est pas loin de l'obscurantisme trumpiste.

Ils n'ont toujours pas compris qu'il fallait agir le plus tôt possible; vite; et fort; que le confinement si indispensable qu'il soit à un moment était l'échec de toute une politique de prévention et de suppression en amont; et que des demi-mesures ne font pas des demi-vagues. Un confinement plus fort en novembre avec fermeture des écoles nous aurait peut-être évité de nous retrouver où nous en sommes aujourd'hui; et nous aurait permis de souffler un peu; et d'éviter cette longue agonie. Évidemment ça ne fonctionne que si derrière on se base sur la science pour élaborer des vrais stratégies de suppression; comme le font avec succès des dizaines de pays dans le monde. Et là dessus on apprend que l'Europe a acheté des vaccins qui vont "peut-être" être livrés selon le bon vouloir des fabricants payés rubis sur l'ongle; éloignant la perspective d'une sortie par cette solution; qu'il faut oublier dans l'immédiat; même si elle va sauver quelques vies d'ici là. En attendant les secteurs culturels et la restauration sont à l'arrêt; pour certains depuis fevrier 2020.

exemple de gouvernement par la pensée magique:

https://twitter.com/moreauchevrolet/status/1356171734819467264

texte a afficher partout en dazibao

La fonction ingrate du DRH consiste à assainir les cordées plombées par les privés de Ressources et d’Humanité afin que leurs premiers maximisent des possibles.
Une pratique de pensée complexe s’impose qui ne peut que suggérer qu’il faudra tôt ou tard armer ces responsables.

  • Nouveau
  • 01/02/2021 14:01
  • Par

Juste une question, les buvettes, cantines, cuisines des assemblées, ministères, présidence, grandes administrations sont elles fermées par solidarité avec les bouffeurs de sandwich?

Car j'ai l'impression de vivre sous cloche alors que les (amusez vous à compléter)

Excellent titre. C'est quoi une Communauté en bonne Santé ? 

  • Nouveau
  • 01/02/2021 16:15
  • Par

« Le confinement est véritablement l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle” ?

« En médecine : le confinement n’existe pas. Il n’existe pas en infectiologie, en épidémiologie ou en santé publique. Il est d’ailleurs inédit dans l’histoire de la médecine et de l’humanité ! »

 

Que dire de certains vaccins ...on va injecter pour la première fois une information d’acide nucléique, donc une information génétique.......

Que dire ? le progres.

Que faire ? Que pouvez vous donc faire ? Rien : choisissez pour vous meme sans emmerder les autres, mais des que les mouches commenceront a tomber autours de vous votre cerveau se remettra en marche pour sauver ce grand corps malade et balancant d'un cote les vaccination que l on a tous eux etant petits, et le fait qu on y est survecu, le fait que des gens meurent en ce moment....

J'ai confiance, il devrait y avoir a un moment un retour en force de la raison, vainqueur par epuisement de la connerie ambiante genereee par les reseaux sociaux. 

On a toutes et tous ete vaccines etant jeunes, ca c est super bien passe.

 

Lors des grandes épidémies de peste le " confinement ", ou la quarantaine, était de rigueur.

Histoire de déstresser et pour le fun … comme quoi la vie est un éternelle recommencement … en 1720 ce n’était pas le corona-schtroumpf qui sévissait, c’était une épidémie de peste partie de Marseille qui fit, a priori, aux environs de100 000 morts. 

Mais à l’époque, en contexte épidémique, se déplacer sans attestation pouvait coûter beaucoup plus de 135 euros (ou de 135 écus ou … de 135 billets de banque du système Law, celui qui fit banqueroute en 1720 ! 

L'individu qui ordonne à ses flics de bloquer le périph et les autoroutes dès 17h pour y nasser les gens qui rentrent du travail et en taxer un sur cinq est une CRAPULE.

  • Nouveau
  • 01/02/2021 16:32
  • Par

« … Confinement et santé mentale : la France est à bout … L’isolement ronge tout le pays, qui sombre doucement dans un état de dépression avancé… » il ne faut pas exagérer …

Que les « décisions du gouvernement nous désorientent et nous empêchent de nous projeter, ne serait-ce qu’à une semaine… », c’est en partie vrai, mais le virus et ses mutants désorientent aussi les soignants… et donc les français...

Mais de là à écrire que tous les français pètent les plombs … On en a certes tous ras-le-bol de ce virus, mais les français sont beaucoup plus résilients que disent certains …

Il faut voir le bon côté des choses.
Il y a d’excellentes opportunités d’investissement, les statistiques le montrent. 
Quant à celles et ceux qui pètent les plombs, à supposer qu’ils ne soient pas diminués par la maladie, tout est prêt pour les neutraliser.  Dans ce domaine,  aucune impréparation, tout au contraire, il y a eu beaucoup d’investissement et sur le plan judiciaire aucun article ne manque.

S’il reste des récalcitrants, ils  seront forcément dociles et peu regardants sur les conditions des opportunités de travail que l’on leur offrira s’ils « traversent la rue » pour survivre.

On aura tout vu et tout subi de ce gouvernement.

Après avoir voté des lois travail qui nous réduisent en esclavage pour des décennies, après avoir envoyé les CRS taper sur des manifestants pacifiques, après avoir géré la crise sanitaire en nous prenant pour des demeurés, voilà que la bande à MACRON se préoccupe de notre état mental.

Ce qui est préoccupant, c'est la santé mentale du sommet de l'État. Une cellule psychologique doit être mise en placelà-haut... c'est à se demander si elle n'y est pas déjà.

 

Parole, Je n’ai jamais vu Paris ainsi

Comme déserte comme assoupie

Comme dans une fièvre, refroidie

Printemps fuyant Paris sans vie

 

Personne maintenant ne s’y hasarde

Plus un touriste, peureux, n’y musarde

Et les échoppes aveuglées qui se taisent

Semblent refléter cette ambiance de malaise

 

J’aimais sans doute son air foutrac

Son envie de tout mettre dans son sac

Et de vivre sans soucis, insolente

Paris Baisers Paris aimante, Paris amante

 

Mais la voilà comme jamais grelotante

Sidérée oubliant maintenant son esprit dilétante

J’aimais tantôt ses rues si remplies de colères

Mais voilà qu’elle succombe à un état de guerre

Et qu’elle oublie maintenant ses combats passionnés

                                                      Et ses rues dépavées

 

Dis moi Paris, quand renaitras tu ?

Se peut il qu’à jamais ton esprit se soit tu ?

Et que sous tes airs de belle dame endormie

Tu ne nous livres plus que ce corps sans vie ?

 

Je ne veux pas y croire

 

Bientôt, Paris, renaîtront tes « grands soirs »

Tu as vaincu naguère de ces fièvres assassines

Tu retrouveras bientôt cette ambiance mutine

 

Et notre monde tout étonné

Recommencera à espérer !

Paris Heureux Paris en Fête

Bientôt au monde re-tiendra tête !

Et dans un vacarme sans fin

Eblouïra jusqu ‘ à Pékin !

bof, perso je préférerais que Paris et les métropoles ne dépouillent pas le territoire de ce que des décennies d efforts ont construit !

l idf va créer les jo ? j en ai rien a cirer

c est un prétexte pour briller a l international, empocher des pots de vin

qui on fasse les jo dans la creuse....

 

En tant que parisien je suis d'accord avec çà ! Mais je déteste le "parisianisme". Quand aux jo, sont-ils autres chose qu'une affaire de fric et de pouvoirs ?

Il n'y a que Lutèce. Le reste de la Gaule, c'est bon pour les sangliers…

 Des millions de gens dépriment parce qu'ils découvrent la PRÉCARITÉ. Jusqu'à présent, beaucoup d'entre eux dénigraient les chômeurs et les précaires pour être des inadaptés de la société. 

Maintenant PLUS PERSONNE n'est adapté à la société mouvante et incertaine que le changement climatique et ses conséquences sociales et sanitaires, dûs à L'ULTRALIBERALISME qui nous gouverne nous impose. 

La meilleure façon de ne plus déprimer c'est de nous révolter et de changer cette société. Seulement il faut le faire tous ensemble, pas comme certains commercent à le faire, en règlant leurs comptes personnels à leurs EX-DRH. Car il y en aura de plus en plus, qui ne se suicideront pas seuls, ils pètront les plombs en faisant des CARNAGES.

 

des charlatans prennent la place...

et en vivent

Hélas, c'est souvent vrai. On ne soigne pourtant pas une vraie dépression en embrassant les arbres.

je pensais a certain.e.s qui abusent de la fragilité d autrui...

se balader en foret, embrasser des arbres, ne peut qu' être bénéfique, même si cela n est pas suffisant..

 

Oui ça ne fait pas de mal. Je pensais aux thérapeutes auto-proclamés avec leurs idées fumeuses qui exploitent le vide laissé par la psychiatrie publique faute de moyens.

J'aurais bien voulu connaitre l'avis de Unul moi laughing

Redouter les conséquences de la crise sociale, sanitaire, environnementale qui est déjà là, d'accord. Souffrir de la baisse du pouvoir d'achat, de la précarité, du chômage, de la maladie, je partage. Déprimer à cause de la promiscuité d'un appartement trop peuplé (faîtes des gosses qu'ils répètent), de l'inactivité forcée et des queues soviétiques, ça me cause. Mais souffrir de solitude à cause du couvre-feu ou de l'emprisonnement sanitaire, j'avoue avoir du mal à compatir. A moins que la plainte vienne d'une cellule de maison d'arrêt ou d'un QHS.

  • Nouveau
  • 01/02/2021 18:49
  • Par

Chine : le retour du virus | ARTE Reportage © ARTE

Pour 4 personnes infectées... Le modèle Chinois bientôt en France ? Merci Fabius et toute la clique... (Pourquoi Fabius ? Car juste avant le Covid on le vois la-bas dans un autre reportage d'Arte sur la surveillance généralisé..).

  • Nouveau
  • 01/02/2021 18:54
  • Par

Je n'ai pas lu le fil de commentaires car je n'en ai pas la force.

Confinement ? Pas confinement? 

Voici une expérience douloureuse : Christophe , 52 ans , marathonien assidu , hygiène de vie exemplaire. Son épouse , Véronique, 49 ans sportive, joyeuse , pas de problèmes de santé particuliers. Laura,  26 ans , jeune fille pleine d'espoirs.

Christophe : décédé des suites du covid.

Véronique : souffre d'un covid "long" avec des séquelles irrémédiables à vie ? 

Laura affectée elle aussi mais pas sortie d'affaire.

 

Pourquoi je dis ça? 

Comme moi nous avions confondu déconfinement et précautions d'usage à respecter.

Comme moi ils avaient envie de faire la fête , ils l'ont faite.

Dernier baroud d'honneur ? 

Je suis pour un déconfinement mais à quel prix ?

 

Une famille anéantie. 

  • Nouveau
  • 01/02/2021 19:05
  • Par

M.USUL vous pensez sérieusement que cette situation est propre à la France.

Il est vrai qu'aux USA , les partisans de TRUMP ( tous les Proud Boys, Suprémacistes , Qanons et autres NéoNazis ) n'ont pas autant de scrupules puisque ils refusent toutes mesures contraignantes ; en revanche, ils n'hésitent pas à parader avec armes et attirail guerrier ( cf l'article sur la prise du Capitole par ces joyeuses troupes).

Sinon, je vous conseille pour vous détendre et échapper à cette dictature macronienne de vous rendre en Chine . Vous aurez droit à une vraie quarantaine après avoir subi, lors de l'entrée sur le territoire de ce paradis , un test covid rectal du plus bel effet .

Pourquoi ne pas essayer !!!!?????

Confinement ?????

 L'antidote !!!!!

 

antidote1

 

 

La plaisanterie a assez duré.

On nous raconte n'importe quoi !

Soit le covid 19 est une simple grippe qui, comme d'habitude tue moins de 1% des malades, soit c'est une maladie extrêmément grave qui, véhiculée par un simple virus grippal, sème la terreur partout où il passe en déposant d'autres germes viraux (désignés sous le nom de "variantes") susceptibles d'aller crescendo en dangerosité..."

Dans ce cas il peut s'agir tout simplement  d'une "arme" bactériologique destinée à mettre à genou les puissances occidentales, laissant ainsi le champ libre à la puissance qui tire les ficelles du "nouveau monde".

Le Président Macron dans sa première. allusion à l'épidémie en cours n'à t'il pas parlé de "Guerre" ?

Si vraiment nous sommes en guerre, la première question à se poser est celle-ci :

" À qui profite le crime ?"

 La réponse est dans la question.

 

Nous sachons !

"Oui, il y a un lien inconstestable entre le fait d'être seul et le fait de se sentir seul" Merci la psychiatrie de faire des études comparatives pour nous illuminer.

Un grand merci à Usul et Cotentin pour cette video, pour avoir mis en avant la santé mentale, pour la qualité de vos arguments en faveur d'un changement de société et pour avoir dit des choses qu'on n'entend trop rarement. Ca me touche au coeur. Ca me donne un peu d'espoir.

Vous formez un duo parfait et vous êtes des antidépresseurs à vous tous seuls, car vous avez toujours l'élégance de traiter de sujets de fond à la fois sérieusement et avec humour. Cotentin me fait mourir de rire avec son air décalé et pince sans rire. Quel talent ! Merci à tous les deux. smilesmile

  • Nouveau
  • 04/02/2021 20:52
  • Par

Usul nous apprend que Begaudeau est un allié des fafs ?

IL est bien votre usul !!

écoutez le, c'est consternant !

le lien: https://www.youtube.com/watch?v=2hrzrkuRgZY&feature=emb_logo

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Le sport.

Et notamment le sport à l'extérieur crée du lien social (et sans alcool !), est bénéfique pour la santé physique et mentale. Mais le sport est interdit après 18h à l'extérieur. Beaucoup sont obligés de travailler la journée et n'ont pas la possibilité de faire du sport à un autre moment. Et pourtant on veut faire de la France un pays sportif pour le JO. Mais du sport uniquement pour les meilleurs, les portes drapeaux, les médaillés... Ha ça, on va les compter les médailles de chaque pays. Qui est le meilleur, qui en a le plus, qui a la plus grosse... Mais l'intérêt du sport, le sport pour tous, le sport à chacun son niveau, sans compétition, c'est le lien social, la santé, le bien-être. Et pour ceux qui ne savent parler qu'argent, ce sont des économies pour la CPAM avec moins de maladies cardiovasculaires, de cancer, de dépression...

 

oui

on peut ici je crois accéder a la piscine municipale si l on dispose d une prescription médicale ad hoc...

avant le premier confinement, je croisais des joggueurs avec une lampe frontale...si l on continue a nous ligoter, on va se statufier comme ici bas..

 

img-20210126-114021-1

la solution travailler 4 heures par jour et travailler tous

avec les mêmes horaires de confinement, mais ça les workalcoooooliks ont du mal a le concevoir, pourtant...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous