Karachi: l'audition de Longuet est demandée, le nom de Fillon cité

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le sursaut gouvernemental souhaité par Nicolas Sarkozy, après le remaniement de ce week-end, est déjà contrarié par de nouveaux développements de l'affaire Karachi. Plusieurs parties civiles, constituées dans le volet financier de l'affaire, demandent aujourd'hui l'audition par la justice du tout nouveau ministre de la défense, Gérard Longuet, en tant qu'ancien président du Parti républicain. Et le nom du premier ministre, François Fillon, apparaît pour la première fois dans le dossier, cité par un témoin.