Badinter : les étrangers «doivent participer» aux municipales

Pour l'ancien ministre de la justice, refuser le droit de vote aux étrangers aux élections municipales est « presque un déni de droit ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ancien garde des Sceaux Robert Badinter a estimé, sur le plateau de l’émission "Politiques" sur la chaîne LCP, que refuser le droit de vote aux étrangers aux élections municipales est « presque un déni de droit ».