Convoqué par les juges, Fillon maintient sa candidature

Par

Confirmant sa convocation prochaine par les juges d'instruction en vue d'une mise en examen, François Fillon, qui fustige un « assassinat politique » et une enquête « menée exclusivement à charge », a annoncé qu'il restait candidat à l'élection présidentielle. Bruno Le Maire annonce sa démission de l'équipe de campagne du candidat LR.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je ne céderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas. » L’air sombre, François Fillon a confirmé ce mercredi sa convocation chez les juges d’instruction le 15 mars prochain « en vue d’une mise en examen », lors d’un point presse organisé en urgence à 12 h 30 à son QG de campagne. Et affirmé qu’il restait néanmoins candidat à l’élection présidentielle.