Comment Hollande a choisi Valls

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une véritable OPA. Lundi 31 mars 2014, François Hollande a annoncé la nomination de Manuel Valls à Matignon, en remplacement de Jean-Marc Ayrault, carbonisé par la débâcle des municipales. Un choix à rebours du message envoyé par les électeurs de gauche qui ont massivement sanctionné la politique menée depuis bientôt deux ans. Mais la bulle sondagière et médiatique a fait de l’ex-ministre de l’intérieur le seul recours possible pour un président de la République pris au piège de ses propres errements.