Outre-mer: des territoires en route vers l’absurde

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Nos frères meurent, nous avons perdu beaucoup d’amis, chacun de nos jeunes sait faire un nœud pour se pendre et, vous… vous nous parlez de comités de pilotage qui n’existent pas ! » La ministre des outre-mer Ericka Bareigts, vertement interpellée par un jeune Guyanais désespéré par la politique française : la scène a un air de déjà-vu.