A Reims, le 1er Mai en solo des «réformistes»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'était il y a trois semaines. Jérôme Dupont, secrétaire de l'union régionale CFDT de Champagne-Ardenne, reçoit un coup de fil de Paris qui ne lui laisse guère le choix : « Le 1er Mai, on vient fêter le travail chez toi avec la CFTC et l'Unsa. Tu nous organises un meeting en plein air ? » C'est tout à la fois une surprise et une fierté d'être choisi par sa confédération. Le jeune patron de l'union régionale CFDT Champagne-Ardenne (34 ans), ancien fonctionnaire à La Poste, s'exécute en stressant : « On n'y arrivera jamais, on n'est pas prêts. »