Asnières : bienvenue à «Dallas-sur-Seine»

Par

À Asnières-sur-Seine, dans le fief de l'ancien chef de l'État, Manuel Aeschlimann, 47 ans, baron qui traîne des casseroles judiciaires, et Rama Yade, bombe médiatique indomptable, parachutée à 35 ans sur la deuxième circonscription, se livrent une guerre impitoyable. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Si j'étais de droite, devant un tel chantier, je me tournerais vers le candidat du Front national, le renouveau passe par le Rassemblement bleu marine. » Le visage barré par des lunettes noires, René Moine récite ses arguments de campagne mais, sur la marché des Victoires à Asnières, « la sauce FN ne prend pas ». Le suppléant de Guillaume L'Huillier, jeune loup du FN, directeur de cabinet de Jean-Marie Le Pen, propulsé de Saint-Cloud à Asnières et Colombes-sud, dans la deuxième circonscription des Hauts-de-Seine, est « réaliste ». Car ce n'est pas l'extrême droite mais la gauche, qui risque de profiter de la bataille rangée qui sévit dans les rangs de la droite, entre Rama Yade et Manuel Aeschlimann.