Un recteur vole au secours de l’enseignement privé

Il n'existe ni collège, ni lycée public pour les 120.000 habitants du pays des Mauges, dans le Maine-et-Loire! L’enseignement catholique privé y règne en maître. Et le rectorat freine l’ouverture d’une cité scolaire publique voulue par la région et les associations de parents d'élèves. Explications. Un article de Lucie Delaporte.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Un article de Lucie Delaporte

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal