mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart lun. 26 sept. 2016 26/9/2016 Édition de la mi-journée

En 2011, le président du Sénat a utilisé sa «réserve» à des fins électorales

4 juillet 2013 | Par Mathilde Mathieu

Des documents consultés par Mediapart révèlent que l'ancien président du Sénat, Gérard Larcher (UMP), a utilisé sa « réserve parlementaire » de manière électoraliste lors des dernières sénatoriales de 2011 : des maires qui s'apprêtaient à glisser un bulletin dans l'urne ont été chouchoutés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le soupçon flottait, encore fallait-il le démontrer : aux dernières sénatoriales de 2011, l´ancien président du Sénat, Gérard Larcher (UMP), a utilisé sa « réserve parlementaire » hors norme (dotée de plus de trois millions d’euros) pour tenter de peser sur les résultats du scrutin, ultra serré. Les socialistes avaient bien flairé à l’époque l’usage électoraliste de cette « cagnotte », mais leurs critiques avaient fait « pschitt », faute de preuves et de chiffres. Mediapart a pu les consulter, et ils sont parlants.