Amrani contre Valls: les éléments du recours

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La tension semble enfin avoir baissé d’un cran dans la 1re circonscription de l’Essonne. Les proches des deux candidats du second tour des législatives, Manuel Valls (sans étiquette) et Farida Amrani (France insoumise), s’écharpaient par tribunes et tweets interposés depuis le soir du 18 juin, qui avait vu l’ancien premier ministre l’emporter d’un très faible écart, 139 voix. Depuis le dépôt, mercredi, du recours en annulation de l’élection devant le Conseil constitutionnel par la candidate défaite, chacun semble s’être gardé d’invectiver le camp adverse. Ce dossier de recours, que Mediapart s’est procuré, rassemble un certain nombre d’éléments qui laissent entrevoir plusieurs irrégularités potentielles.