Benoît Hamon, pelouse de Reuilly: «J’ai décidé de quitter le PS»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et la pluie cessa. Après une matinée chaotique sur la région parisienne, qui a donné des sueurs froides aux organisateurs, le ciel a fini par s’éclaircir samedi en tout début d’après-midi, sur la pelouse de Reuilly, dans le XIIe arrondissement. À l’appel de Benoît Hamon, candidat socialiste défait dès le premier tour de la présidentielle, « plus de 11 000 personnes » (selon les organisateurs) sont tout de même venues participer à la reconstruction de la gauche. À l’image de la campagne de la primaire, puis de la présidentielle, les trentenaires sont les plus nombreux.